Actualités

16-09-2021

La Bressola se félicite du soutien apporté par le Premier ministre Jean Castex à l’enseignement immersif

Ce mercredi 15 septembre, La Bressola représentée par son président, Joan-Sebastià Haydn, et sa directrice générale, Eva Bertrana, a rencontré le Premier ministre, Jean Castex, le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, et les députés Yannick Kerlogot et Christophe Euzet. Ont également participé à cette réunion, les représentants des Offices publics des différentes langues régionales ainsi que les différentes écoles immersives réunies au sein du réseau associatif d'enseignement immersif Eskolim, dont La Bressola assure la présidence. La réunion fait suite à la décision du Conseil Constitutionnel français de censurer la loi Molac (21 mai 2021). Décision qui remet en cause le modèle pédagogique de La Bressola, modèle considéré de ce fait par le Conseil Constitutionnel comme une menace.

La Bressola satisfaite de cette rencontre considère qu’il s’agit d’une petite avancée par rapport à la censure du Conseil Constitutionnel. La proposition d’une circulaire gouvernemental définissant un cadre légal d'application du système immersif est une bonne nouvelle. La Bressola espère que les observations apportées par les participants seront prises en compte lors de l'élaboration de ce document, comme cela a été annoncé pendant la réunion par le Premier ministre.

La Bressola approuve également la création d’un Organe National de Concertation pour les langues régionales, dirigé par le Premier ministre et ayant un caractère permanent et interministériel. Elle espère qu'il sera créé rapidement, comme l’a affirmé Jean Castex. Concernant la Constitution, selon les paroles du Premier ministre « nous pensons que le système actuel d'immersion est conforme à la Constitution ». Pour toutes ces raisons, La Bressola est rassurée du soutien sans ambiguïté de Jean Castex envers le système d’enseignement immersif. Cependant certains points sont restés sans réponse. Elle veut croire que des solutions seront trouvées dans un avenir proche et que son système pédagogique sera sauvé.

La Bressola rappelle que le Président Emmanuel Macron, le 26 mai 2021 a manifesté son soutien à l’enseignement immersif en langues régionales, en déclarant que : « Depuis des décennies, un mouvement majeur de transmission par l’école immersive, au travers d’associations comme Diwan, Seaska, les Calandretas, Bressola, ABCM et d’autres, a fait vivre les langues et a garanti leur avenir. Rien ne saurait entraver cette action décisive ».


Soutien

Plus d'informations Ok